Le Studio Aliby

Ma formation :

Formé à la FAS (Famous Artist School) dans les années 70, ma carrière d’illustrateur était toute tracée.
Illustrateur indépendant depuis l’âge de 27 ans, j’ai déjà vécu pas mal d’évolutions, de révolutions et autres crises dans ma profession de créateur d’images et surtout dans un métier indissociable et associé, je veux parler de l’imprimerie.

La révolution numérique :

La plus grosse évolution que nous ayons connu, a été un tsunami mondial, à partir de années 90 qui a touché le monde entier et révolutionné pratiquement toutes les professions, en changeant nos habitudes et nos façons de penser.
Il s’agit de la numérisation des données et de la toile mondiale internet.
Formé à l’ancienne, sur du papier avec des techniques sèches à l’eau ou à l’huile et produisant des œuvres originales et physiques, c‘est à dire de belles illustrations avec une technique maîtrisée sur vrai support papier…
Dans le domaine de la communication, cette arrivée du numérique a été un formidable bond en avant, aussi bien dans la technique proprement dite ( la numérisation des images), mais aussi et surtout pour les échanges avec internet. Pour ma part, tout en étant à près de 20.000 kms de la Polynésie que je venais de quitter, il m’arrivait encore de pouvoir honorer quelques commandes, de manière plus rapide et plus efficace que lorsque j’habitais à une soixantaine de kilomètres de Papeete…

Les deux mondes :

Bien qu’ayant très bien négocié ce virage, on est et restera toujours un peu le produit de nos influences et de notre formation. J’ai donc, comme beaucoup d’illustrateurs de ma génération un pied dans chaque monde.
Une illustration réalisée dans la seule finalité de la communication, imprimée sur papier ou par internet, sera souvent plus efficace réalisée numériquement en matriciel ou en vectoriel.
Mais si des logiciels comme Photoshop permettent de faire du digital Painting, en pastels secs plus vrai que nature, pourquoi se priver de réaliser pour de vrai l’illustration en vrais pastels sur un beau papier.
Pour la peine, il en restera au moins une très belle œuvre physique.
Je privilégie donc ces anciennes techniques, mines noires, sanguines, pastels et autres aquarelles pour réaliser des illustrations destinées à être offertes.
Mais quel bonheur également de travailler des images numériques, matricielles ou vectorielles. Le numérique c’est juste, à l’instar des crayons encres et couleurs, une technique de plus.

Le travail en Studio et les prestations :

Depuis la révolution numérique au début des années 90, le métier d’illustrateur est devenu une activité de solitaire. Les images numériques s’affranchissent des distances, ce qui fantastique pour l’efficacité des relations professionnelles, mais l’illustrateur ne voit plus personne en communiquant essentiellement par mails. Aussi très rapidement, j’ai développé parallèlement trois activités en prestation événementielles à l’extérieur, à savoir : Caricaturiste, Illustrateur de propos en conférences et enfin Silhouettiste. Vous trouverez toutes les infos sur mon autre site dédié à ces activités : caricaturiste.pro

© Depuis 2006 Innovation KAREDESS - Création de sites internet à Mulhouse
You WordPress Theme | Created by Acoda