05 Mai Les amendes du Covid 19 – mai – 1

Les amendes du Covid 19

Il parait qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux statistiques. 

Néanmoins prises tels quelles, elles sont toujours très significatives. Depuis le début de cette pandémie et celui du confinement, il a été mis en place un contrôle drastique, policiers sur les routes et autres brigades vertes dans nos forêts… avec évidemment amendes sévères.

Deux statistiques sont intéressantes à comparer : le nombre d’amendes  dressés du 17 mars au 1 avril : 359.000, sur 5,8 millions de contrôles et le nombre de malades répertoriés depuis le début de l’épidémie jusqu’au 4 mai : 168.925.

Résultat de l’affaire : En France, vous avez beaucoup plus de chance d’avoir une amende que d’attraper le Corona virus… qu’on se le dise !

Sources : https://fr.statista.com et https://www.lesechos.fr

D’où ce petit dessin…

28 Avr Les dessins du mois : avril 2020 – Les fumeurs et le Covid…

Le tabac et le covid 19

Confusion est un mot approprié pour dénommer le déroulement de cette pandémie Covid 19. L’histoire des masques inutiles tant qu’on en avait pas et qui vont devenir obligatoire dès qu’on en aura, en est un bel exemple.

La créativité sur le net à propos des hésitations de nos politiques est un vrai régal comme cette phrase bien trouvée : « Le gouvernement annonce l’annulation du maintien de la suppression des mesures dont l’abandon de la confirmation avait été prorogée. » Anatole France en son temps avait dit : « Il est dans la nature humaine de penser sagement et d’agir de façon absurde ».

Pour ma part, je relèverai l’histoire de la relation possible entre la nicotine et le Covid. Cette dernière pourrait être protectrice au regard des statistiques. En effet, il n’y aurait qu’environ 5% de fumeur sous assistance respiratoire alors que la population en compte 20%… Donc cette petite illustration sur le bégaiement des infos à propos du tabac… et l’occasion de faire un peu de caricature…

10 Avr Dessins du mois d’avril 2020 – Emma re-migre…

Pandémie Corona virus, Emma migration

Le confinement s’étire…
Le supplément « Sortir » du journal l’Alsace où parait Emma tous les vendredis est suspendu temporairement…
« Puisque c’est comme ça, je re-migre, ou plutôt : je démigre ! » a t’elle lancé à Schwartsi !
« et toi, tu gardes le nid en attendant que tout revienne dans l’ordre… »
Elle qui ne migrait plus depuis des années, va faire une migration à l’envers et tenter de prévenir ses consœurs qui sont en train de remonter…

Cadeau : une petite BD sur la réaction de Schwartsi en cliquant ici

23 Mar Le dessin du mois de mars – 1

Rayons PQ dévalisés

Le dessin du mois mars 2020 -1

Inutile de vous dire qu’il n’a pas été difficile de trouver le sujet du mois…
Nous voilà tous confinés. Si l’humour sert à dédramatiser, autant dire que dans cette situation il y a du boulot !
Donc, il y en aura probablement d’autres…
Ce qui est toujours déroutant, c’est la propension d’un certain nombre de concitoyens à stocker tout ce qui est possible, de peur de manquer… Mais du PQ ! dévaliser les supermarchés de tout le stock de PQ !… il doit y avoir un message là… c’est sûr !
En tous les cas et à tout hasard, j’avance une hypothèse….

28 Jan Le dessin de Champol – Janvier 2020

Le dessin de Champol - janvier 2020

Pas drôle l’actualité… impossible de faire l’impasse des perturbations suscitées par la tentative de réforme des retraites dans notre Pays. Depuis mi-décembre, où a commencé le bras de fer, manifestement le pouvoir joue le pourrissement alors que la rue s’épuise et tente le forcing…
À propos de cette date, on peut penser qu’elle a été bien choisie, pour que les événements se déroulent de la façon dont ils se déroulent, c’est à dire des propositions qui suscitent des résistances attendues et un calendrier qui donne une chance de passer en force par l’épuisement.
Apparemment tout le monde est d’accord pour une révision nécessaire, mais toujours pareil, ce serait le sens de ces réformes qui bloque…
Enfin, moi je dis ça, je dis rien…

29 Déc Le Dessin de Champol – Décembre 2019

La réforme des retraites - Décembre 2019

Pour ce mois de décembre, impossible de faire l’impasse sur la réforme des retraites…

Dans la série « Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais », ce dessin s’impose de lui-même. Quand on songe que de vouloir niveler les régimes spéciaux, ceux des élus seraient particulièrement « spéciaux ».

On peut en citer deux très significatifs : Une cotisation retraite d’élu rapporte en moyenne 6,50 € pour un euro cotisé pendant vingt ans, alors qu’un salarié du régime général touche entre 0,87 et 1,57 € pour un euro cotisé pendant quarante-deux ans.

Ce qui rappelle ceci : Un député au bout de seulement cinq ans de cotisation touche une retraite moyenne de 1 500 €/mois alors qu’un employé pour 42 années de cotisation touchera 896 euros en moyenne.

Et une dernière sur le fameux cumul des mandats :

Un élu peut travailler en touchant sa (ses) retraite(s) d’élu complète(s) sans plafond de montant alors que le citoyen lambda ne peut le faire sans dépasser la valeur de son dernier salaire. etc…

Enfin moi je dis ça, je dis rien…

© Depuis 2006 Innovation KAREDESS - Création de sites internet à Mulhouse
You WordPress Theme | Created by Acoda