19 Avr Le dessin du mois d’avril 2022

Le vote en démocratie par Champol

Un peu à la bourre avec les dessins du mois, pour preuve, le mois de février est passé à l’as…
Pas par manque de matière, bien au contraire… mais période pour le moins anxiogène : voire le dernier rapport catastrophique du GIEC, la guerre en Ukraine et une élection présidentielle fade et sans interêt… vous rajoutez à ça pour ma part, une BD sur le feu qui a l’avantage d’occuper mon esprit sans me laisser trop polluer par les infos. Si l’humour est utile pour détendre l’atmosphère et faire rire, avec une actualité pareille, difficile de remplir cette mission. Alors allons-y pour ce dernier tour des élections. Même motif, même punition qu’il y a 5 ans… habitués que nous sommes à choisir le moins pire… il nous faudra encore choisir pour un candidat qu’on préférerait ne pas reconduire ou plus simplement, voter pour éviter une catastrophe…
Dire qu’il y a 450 ans, les inventeurs de la démocratie interdisaient de servir la République à moins de 52 ans et… pas plus de 2 ans !…
Enfin, moi je dis ça, je dis rien….

21 Mar Dessin de Champol du mois de mars 2022

Champol, le monde est fou

À la bourre pour les dessins du mois… j’ai même sauté le mois de février…. pourtant c’est pas l’actualité qui manque. En fait, le but de cet exercice c’est de détendre l’atmosphère, de dédramatiser, de faire rire… pour mieux supporter les vicissitudes de notre quotidien.
Mais là, en ce moment, reconnaissez qu’après deux années de pandémie, les rapports successifs de plus en alarmants sur la finitude de notre monde, d’un GIEC qui n’est pas entendu par nos décideurs et depuis un mois une guerre en Europe avec un risque de déflagration mondiale. Je ne parle pas des élections… de ceux qui se présentent, de leurs promesses gratuites en face des vraies problématiques de ce monde malade de nos sociétés vénales.
Il y aura certainement quelques caricatures… faut bien se soulager un peu.
Homo sapiens est tellement génial, qu’il est capable de se détruire avant que la nature ne s’en occupe !… c’est qui le plus fort ?
Vous l’aurez compris, faire des dessins pour ajouter de l’anxiété à l’anxiété, c’est pas mon but. Le rire jaune n’est pas très bon pour la santé…
En ce moment, je suis trop occupé à terminer une BD commencée il y a plus d’un an… je ne manquerai pas de vous en parler encore.
Alors le dessin pour ce mois de mars a été réalisé en 2010… j’ai pas mieux à vous offrir pour l’instant, mais il est encore d’actualité…

31 Jan Janvier 2022

BD planche 12

Le 31, déjà ?… et toujours pas réalisé le dessin de ce mois…
Je dois avouer que malgré une actualité politique et sanitaire dense… redondante… affligeante… bref, tout sauf bandante… j’ai pas pour ce coup-là, trouvé la motivation.
Toujours pris par la réalisation d’une BD réaliste, depuis octobre 2019… 15 mois déjà ?
Ce travail est pour moi une thérapie à coté de la sinistrose dans laquelle on baigne tous actuellement.
Alors, j’ai décidé de vous offrir une double planche… sans les textes, faut quand même garder un peu de suspens…
Il s’agit d’une histoire vraie, arrivée dans notre région, bizarrement peu connue et qui lorsque je l’ai découverte, m’a totalement emballée… assez en tous cas pour avoir l’envie de m’y lancer sous la forme d’une BD.
J’espère la terminer pour ce printemps…

03 Août Choquant !

Industries pharmaceutiques, dividentes

Non contentes de continuer à percevoir des dividendes sur les brevets des vaccins, les industries pharmaceutiques se permettent d’augmenter les prix de ces derniers, de plus de 20% depuis ce début août…
Le pouvoir politique n’en est plus un, face à la puissance de l’argent…
enfin c’est ce qu’on peut en déduire…
Pas étonnant que la population doute et se rebelle…
Enfin, moi je dis ça, je dis rien !

06 Juil La disparition d’Axel Kahn…

Axel Kahn sur les chemins de Compostelle

C’était en fin janvier 2014. Axel KAHN nous avait fait l’honneur d’animer une soirée Entreprises & Médias d’Alsace.
Cette association n’existe plus, mais le souvenir de son passage reste très prégnant.
Passionné par la marche et la beauté de la nature, cet éminent scientifique nous a fait partager son esprit positif et constructif… et surtout une sensibilité à fleur de peau devant la beauté de certains paysages… tout sauf un esprit désabusé.
Pour mon intervention en temps que dessinateur de la soirée, il a fallu trouver un angle et mettre le doigt là où ça fait mal…
Dans son périple sur les chemins de Compostelle, il était suivi, photographié, reconnu et il nourrissait quotidiennement les réseaux sociaux de ses impressions…
Un petit coté « cabot », quoi…
Alors il n’en fallait pas plus pour réaliser mon petit dessin de Presse…

© Depuis 2006 Innovation KAREDESS - Création de sites internet à Mulhouse
cc